• Coronavirus (COVID-19)
    All sporting events suspended until further notice
    In light of the French Government's latest recommendations aimed at containing the spread of the Covid-19 virus, and at the request of the President of the FFBSC, LFLCC has decided to suspend all sporting events (matches, training sessions, etc.) until further notice.

    Thank you for your understanding and support.

    Philippe DETHOOR,
    President & player, LFLCC
  • Sponsors
    Logo Greening
    Logo Apitech Logo Nisa
    Logo EatSushi Logo SOS T-Shirt
  • Social media

    Follow LCC of Facebook and Twitter!

    Lille Cricket on Facebook  Lille Cricket on Twitter

Arcadians CC (Ghent) vs LCC - Sept. 28, 2014)




Match report (French only) (by Maxime Parent)

...et le jour.

Les français retrouvaient les terrains belges dès le lendemain à Gand pour affronter leur premier adversaire historique du club et double adversaire annuel, les Arcadians de Gand.

Sous le Capitanat de Gareth Wilson, les lillois était décidés à employer une autre tactique pour l'épisode 2 du Belgian Tour, construire plutôt que subir.

Toss gagné, les lillois choisissaient de passer en premier à la batte, de mettre la technique sûre d'Harshad Shithole et l'abnégation de Maxime Parent en ouverture pour épuiser les cartouches belges, mettre les autres batteurs lillois dans les meilleures conditions, et éviter le syndrome du "château de carte".

La tactique fonctionna à plein régime. A la 9ème série, Maxime Parent (10 courses) décida d'attaquer alors que Lille ne comptait que 21 courses, et fut immédiatement sanctionné sur prise de guichet. Il n'avait pas prévu l'élimination prématurée de Gareth Wilson (0) sur interception (2 éliminés, 23 courses à la 10ème série) qui laissa sa place à Aditya Rana.

A la 12ème série Harshad Shithole fut éliminé sur obstruction (5 courses, 30 courses lilloises), suivi par James Worstead (0) intercepté sur une parabole (40 courses).

La 14ème série fut comme contre Anvers, le tournant du match, après un "4", Aditya Rana plaça son premier "6" et envoya un message fort, il était prêt à lâcher les chevaux. Lille passa de 38 courses à 54 courses en une série, et les belges allaient subir les coups de boutoir du meilleur batteur lillois de l'année (93 courses contre Eelevar).

Les compteurs s'affolaient et malheureusement Benny Changivy (6 courses) devait laisser son coéquipier à la 16ème série, éliminé sur course sur une balle perdue (83 courses pour Lille).

Les lillois restaient malgré tout solides en dépit de l'élimination prématurée de Sricharan Srinath intercepté par le gardien de guichet belge (2 courses pour 98 courses à la 18ème série).

Aditya Rana était désormais en feu, avec déjà plus de 50 courses à son compteur, ne jouant plus que des "2", des "4" ou des "6".

Stéphane Devernay (0) n'en perdait pas une miette mais se faisait sortir sur une interception du gardien de guichet (114 courses à la 20ème série).

Avec encore 3 jeunes lillois sur le banc, le Lille CC se mettait en tête de ne pas se faire éliminer, de défendre son guichet et laisser Aditya Rana accomplir son oeuvre. Message reçu 5 sur 5 par Shahid Iqbal (0) éliminé sur interception à la 21ème course (116 courses) et surtout par Ahssan Raja (4 courses) qui permit à Aditya Rana de consolider le score lillois et franchir la barre des 100 courses personnelles.

Sorti sur prise de guichet, Ahssan Raja (168 courses à la 25ème série) passa le relais à Zahid Iqbal qui s'employa à rester dans la tactique. (Voir la suite page 2)
[break]
C'est finalement Aditya Rana qui se fit intercepter à la 27ème série avec à son compteur personnel 117 courses, meilleure performance à la batte dans l'histoire du Lille Cricket Club, effaçant les 108 courses de Dave Szumowski le 4 mai 2008 à Whitstable. Le LCC comptait 176 courses, tous éliminés.

Après un magnifique et traditionnel curry offert par les Arcadians, Lille ne se mettait pas la pression et se devait de terminer le travail aux lancers.

Vifs et appliqués, les lillois étaient bien présents dans le champ. Le premier guichet fut l'oeuvre de Sricharan Srinath, décidément bien chaud en ce week end belge, explosant les taquets.

Il fut imité par Zahid Iqbal, à nouveau propre et précis aux lancers, qui décrocha le deuxième guichet. Zahid Iqbal profita d'une magnifique interception de Sricharan Srinath pour décrocher le 3ème guichet. Zahid Iqbal s'offra également le luxe d'éliminer le redoutable Président des Arcadians sur une balle travaillée.

C'est ensuite le capitaine lillois Gareth Wilson qui accomplit son oeuvre. Il profita d'abord d'une interception inattendue d'une main du gardien de guichet Maxime Parent et alla chercher deux guichets coup sur coup.

Le Lille Cricket Club était sur la voie royale, et Gareth Wilson permit à James Worstead, Stéphane Duvernay et Benny Changivy de s'essayer aux lancers dans un match à enjeu.

La bonne surprise vint de Stéphane Duvernay qui fit une série historique avec une nouvelle interception de Sricharan Srinath et une interception sécurisée du gardien de guichet Maxime Parent sur une parabole de Ronald Droesbeke, qui au passage avec 31 courses, réalisait la meilleure performance à la batte d'un joueur originaire de belgique de l'histoire des Arcadians. Deux guichets pour 4 courses concédées, Stéphane Duvernay voyait de son côté ses efforts aux entraînements récompensés.

En bon capitaine, Gareth Wilson lançait pour la 30ème et dernière série. Sur une interception réflexe de Maxime Parent, le Lille Cricket Club éliminait toute l'équipe des Arcadians qui comptait 121 courses.

Le Lille Cricket Club remportait la partie par 55 courses, pouvait remercier les Arcadians de leur formidable accueil, laisser le polo souvenir du Lille CC by SOS T Shirt en guise d'amitié et échanger le verre de la fraternité.

Après la Nuit à Anvers, Lille vit le Jour à Gand en attendant le dernier match de la saison le week end prochain à Bruxelles.
Script logo